ETRE BIEN VU

Le vieillissement du regard contribue de façon majeure au vieillissement du visage. Les techniques de blépharoplasties font parties des interventions les plus pratiquées en chirurgie esthétique du visage. Elles ont l'avantage d'être simples avec des suites opératoires courtes à condition d'être réalisées par des mains entrainés. Elles peuvent s'intégrer aussi dans un programme de rajeunissement global du visage et s'associer à des techniques adjuvantes de médecine esthétique du visage (Injection de toxine botulique, d'acide hyaluronique ou autre filler, peeling, laser, lipofeeling)

LES BLEPHAROPLASTIES 

BLEPHAROPLASTIE SUPERIEURE

 

La blépharoplastie supérieure permet de retirer l’excès de peau en paupière supérieure (dermatochalasis). Cet excès de peau procure un regard triste, une sensation de lourdeur des paupières, empêche le maquillage chez la femme et peut gêner la vision.

L’intervention a lieu sous anesthésie locale, en ambulatoire (le patient entre et sort de la clinique le même jour). Le(la) patient(e) sort avec une ordonnance de collyres et de soins de paupières. La cicatrice est dans le pli de la paupière. Elle est invisible après l’intervention.

 

Les suites opératoires sont marquées par des hématomes durant environ 1 semaine. Les fils sont retirés entre le 5ieme et le 7iéme jour au cabinet. 

Les résultats sont visibles dés la fin du premier mois après résorption des hématomes et de l’oedème palpébral mais les résultats définitifs ne seront évaluables qu’après 3 à 6 mois.

La patiente peut se remaquiller à partir de la troisième semaine. Il faut éviter de s’exposer au soleil sans lunettes le premier mois. 

 

BLEPHAROPLASTIE INFERIEURE

 

La blépharoplastie inférieure permet de retirer les poches sous les yeux et/ou de corriger le cerne. Cet aspect de « valises » sous les yeux donne un air fatigué, alourdit le regard et peut être parfois responsable de symptômes fonctionnels à type de larmoiement ou d’inflammation oculaire

L’intervention a lieu le plus souvent sous anesthésie locale, en ambulatoire (le patient entre et sort de la clinique le même jour). Le(la) patient(e) sort avec une ordonnance de collyres, et de soins de paupières. La plupart du temps il n’y a ni suture, ni cicatrice (blépharoplastie par voie sous conjonctivale).  En cas de nécessité de retirer un excès de peau, la cicatrice se situe sous les cils et est invisible après l’opération (blépharoplastie par voie sous ciliaire). 

Les suites opératoires sont marquées par des hématomes durant environ 1 semaine. Lorsqu’il y a des sutures, les fils sont retirés entre le 5ieme et le 7iéme jour au cabinet. 

Les résultats sont visibles dés la fin du premier mois après résorption des hématomes et de l’oedème palpébral mais les résultats définitifs ne seront évaluables qu’après 3 à 6 mois. 

La patiente peut se remaquiller à partir de la troisième semaine. Il faut éviter de s’exposer au soleil sans lunettes le premier mois. 

OUR DOCTORS
LES TECHNIQUES D'INJECTION EN MEDECINE ESTHETIQUE

A coté de la chirurgie proprement dite, dans le cadre de ce qu’on appelle aujourd’hui les traitements anti-âge, nous avons à notre disposition des techniques de médecine esthétique qui se réalisent au cabinet, sont indolores, et donne d’excellents résultats. 

 

Contrairement aux idées reçues, ces techniques peuvent être réalisées à tous les âges puisqu’elles ont également une action préventive sur le vieillissement du visage.

Les principales techniques de médecine esthétique sont représentées par les  injections de toxine botulique et les injections de produits de comblement dont le plus connu est l’acide hyaluronique. 

 

Quel que soit la technique d’injection, une crème anesthésiante est appliquée sur la peau de la zone à traiter 30 minutes avant les injections. Le praticien marque alors au crayon les zones à injecter et procède à la désinfection de la peau. La séance dure environ 10 à 30 minutes en fonction du produit utilisé et de l’étendue de la zone à traiter. Les injections sont dans la plupart des cas indolores car réalisés avec de très fine aiguille ou des canules à bout non pointu. Les suites sont en général simples avec une reprise des activités habituelles immédiatement après la séance. Rarement, en fonction de la zone et le produit injecté, un petit hématome ou un oedeme transitoires peuvent survenir. 

LES INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE

 

 

La toxine botulique agit comme un décontracturant musculaire avec un effet préventif et curatif sur l’apparition des rides.

 

Les injections de toxine botulique permettent de traiter les rides d’expression du tiers supérieur du visage : la ride du lion, le rides frontales et les rides de la patte d’oie.

Elles permettent également de relever la queue du sourcil en agissant sur la balance musculaire.

 

Une séance d’injections dure environ 10 mn, se réalise au cabinet. 

Une crème anesthésiante peut être appliquée sur la peau de la zone à traiter 30 minutes avant la séance.

 

Les  injections sont indolores et ne laissent aucune marque (car réalisées avec des aiguilles très fines).

 

Le patient ou la patiente peut reprendre ses activités immédiatement après la séance.

L’effet de la toxine botulique commence au 3ièmejour et est maximum au 10-15ieme jour. Il dure environ 6 mois

Les patients peuvent être contrôlés à 15 jours pour juger du résultat et de la nécessité éventuelle d’une retouche.

Pour être efficace sur le long terme, les injections doivent être répétées.

 

LES INJECTIONS DE COMBLEMENT

 

Quels produits ?

 

On distingue les produits résorbables (type acide hyaluronique), les produits lentement résorbables (type hydroxyapatite de calcium, acide polylactique ou acide hyaluronique lourd) et les produits non résorbables. Les produits non résorbables ne sont pratiquement plus utilisés et doivent être évités. 

 

Que peuvent traiter les injections de comblement et comment ?

 

Les produits de comblement agissent comme des volumateurs et peuvent parfois avoir un effet élévateur sur les tissus du visage (effet « lift like »)

Elles permettent de traiter les rides et les sillons des deux tiers inférieurs du visage : les sillons naso-géniens, les rides d’amertume (aux commissures des lèvres), les rides péribuccales. 

Elles permettent également de restaurer les volumes et de compenser la ptose (chute) des tissus cutanés. Ainsi il est possible de regonfler les pommettes ou les joues, de traiter les bajoues, de restaurer l’ovale du visage ou de repulper les lèvres.

 

En outre, les injections de comblement à l’acide hyaluronique sont très efficaces dans le traitement du cerne sous les yeux.

Une séance d’injection dure environ 10 à 20 minutes en fonction de l’étendue de la région à traiter.

 

Elle se réalise au cabinet et est peu ou pas douloureuse (car réalisée avec de très fines aiguilles ou des canules à bout non pointu).

 

L’effet volumateur est immédiat mais le résultat définitif ne pourra parfois être apprécié qu’après quelques jours.

 

Les hematomes sont rares et peu prévisibles. 

 

Les suites sont en général simples avec une reprise des activités habituelles immédiatement après la séance

 

L’effet dure 9 à 18 mois en fonction du produit utilisé et de la région injectée. 

La patiente peut se remaquiller à partir de la troisième semaine.

 

Il faut éviter de s’exposer au soleil sans lunettes le premier mois. 

Bleph Inf Trans-conj
Bleph Inf Trans-conj

Blépharoplastie inférieure trans-conjonctivale pour poches des paupières inférieures : aspect pré et post-opératoire

press to zoom
Bléph Sup
Bléph Sup

Blépharoplastie supérieure pour dermatochalasis des paupières supérieures : aspect pré et post-opératoire

press to zoom
Injection du cerne
Injection du cerne

Traitement des poches palpébrales par injection d'acide hyaluronique dans le cerne : aspect pré et post-injection

press to zoom
Bleph Inf Trans-conj
Bleph Inf Trans-conj

Blépharoplastie inférieure trans-conjonctivale pour poches des paupières inférieures : aspect pré et post-opératoire

press to zoom
1/12